Lire et être lu

Au milieu d’une production littéraire délaissée tant par les éditeurs que par les lecteurs (personne en France ne lit de nouvelles, mais qui de la poule ou de l’oeuf…) seuls quelques nouvellistes anglophones trouvent le chemin de nos librairies.

Pourtant, plusieurs revues spécialisées, souvent confidentielles, mais aussi des sites ou éditeurs, offrent aux nouvellistes francophones et amateurs de ce genre littéraire (parfois les mêmes), la possibilité de lire et d’être lus.

Régulièrement des concours donnent également une chance aux auteurs de mettre en avant leurs travaux, de rencontrer leurs lecteurs et, qui sait de décrocher un prix.

Les sections de cette rubrique sont forcément incomplètes. N’hésitez à proposer de quoi les enrichir.

Publicités